Cet été, petits et grands sont invités à se dépasser pour l’Hôpital de Memphrémagog! Joignez-vous à cette grande vague de solidarité pour les hôpitaux qui inondera le Québec du 14 juin au 24 septembre grâce au soutien de nos précieux partenaires : Banque Nationale, Couche-Tard et Québécor.

La Fondation de l’Hôpital de Memphrémagog est fière de pouvoir compter également sur son présentateur local RBC et sur la collaboration de l’Équipe Frédérick Proteau de RBC Dominion valeurs mobilières et de Denis Therrien, Vice-président régional pour la région Rive-Sud, Montérégie, Estrie pour RBC Banque Royale.

Jusqu’au 24 septembre prochain, les citoyens sont invités à relever un défi qui leur ressemble, seul ou en équipe, au moment et à l’endroit de leur choix! Le tout afin de recueillir des dons pour l’Hôpital de Memphrémagog via une plateforme en ligne.

 

Le Défi des générations

Un nombre record de 17 fondations hospitalières couvrant 9 régions, 8 CISSS et 4 CIUSSS à se grand défi qui en est à sa 3e édition. Cet événement de collecte de dons de grande envergure, dont la porte‐parole est nulle autre que Josée Lavigueur, propulse un élan de solidarité maintenant panquébécois qui permettra de redonner aux hôpitaux durement touchés par la pandémie de la COVID‐19. Le Défi des générations, c’est beaucoup plus qu’un événement de collecte de fonds : c’est un projet
collectif pour répondre aux besoins les plus urgents de nos hôpitaux. En effet, les fondations hospitalières ont comme objectif d’être les meilleures alliées de développement possible pour nos  hôpitaux afin d’assurer aux patients et à leurs familles l’accès à des soins de santé de haute qualité, et ce, partout au Québec.

Les directeurs généraux et directrices générales des 17 fondations ont d’ailleurs corédigé une lettre ouverte soutenant l’importance de travailler en collaboration pour bâtir le système de santé de demain.

LIRE LA LETTRE OUVERTE

 

Un objectif de 70 000 $

L’objectif de la Fondation de l’Hôpital de Memphrémagog est d’amasser 70 000 $. 100 % des sommes recueillies iront directement à la Fondation et seront investies dans les projets suivants :

 

Un événement grand public sous le signe de la collaboration et de l’engagement

Cette année, la Fondation de l’Hôpital de Memphrémagog et la Fondation du Centre hospitalier de Granby jumèlent leurs efforts pour obtenir une meilleure mobilisation et un impact décuplé sur l’ensemble du territoire. Les deux fondations ont toutefois leur plateforme d’inscription et de dons respective.

 

Sur la photo (de gauche à droite): Mme Véronique David, coordonnatrice régionale marketing chez MNP, Mme Nathalie Plante, mairesse de la Ville de Magog, Mme Lucie Brosseau directrice générale de la Fondation de l’Hôpital de Memphrémagog, M. Frédérick Proteau de RBC Dominion valeurs mobilières et M. Alan Kezber, PDG Kezber et Présent du conseil d’administration de la Fondation de l’Hôpital de Memphrémagog. 

 

« La pandémie a ébranlé nos certitudes, mais elle a montré qu’ensemble, nous allons plus loin. Le Défi des générations, c’est avant tout un mouvement de solidarité envers les hôpitaux de partout au Québec! Notre objectif premier est de s’assurer que les citoyens de notre territoire puissent recevoir des soins et services de qualité à la hauteur de leurs besoins dans les mois à venir », affirme Mme Lucie Brosseau, directrice générale de la Fondation de l’Hôpital de Memphrémagog.

« J’ai été séduit par l’idée de promouvoir un défi qui fera une grande différence pour les projets porteurs d’avenir de la Fondation, en plus de nous encourager à bouger et profiter de la saison estivale. Participer à ce défi c’est simplement choisir une activité qui nous fait du bien sur le plan physique et mental. C’est aussi en profiter pour se rassembler avec nos proches et nos amis », explique M. Frédérick Proteau de RBC DVM.

« La Ville de Magog a toujours accordé un appui considérable à la Fondation, car nous sommes conscients de l’importance d’avoir un centre hospitalier à proximité qui dessert non seulement Magog, mais les municipalités avoisinantes. Elle contribue, non seulement à développer et maintenir des services de santé de qualité, mais aussi à dynamiser notre milieu de vie », soutient Mme Nathalie Pelletier Mairesse de Magog.

 

La clientèle du Centre de jour et de l’hébergement de l’Hôpital de Memphrémagog peut maintenant bénéficier d’un tout nouvel espace vert intérieur dans la Salle du bonheur. Cet espace a été réaménagé au courant des derniers mois afin d’ajouter un brin de verdure et de la beauté dans le quotidien des usagers.

Cet aménagement évoluera au gré des saisons. Durant l’été, on pourra entre autres, y retrouver des fines herbes qui serviront lors des repas et qui parfumeront la pièce, tout comme des plantes vertes.

Ce coin de verdure sera tout particulièrement apprécié durant l’hiver puisque l’extérieur est moins accessible pour la clientèle et que leur moral est souvent affecté par la température plus grise.

L’espace de ressourcement leur apportera bien-être, apaisement et réconfort, surtout après les dernières années plutôt difficiles en raison de la pandémie.

« J’ai été voir les jolies choses que vous avez faites dans la Salle du bonheur! Merci beaucoup, je trouve cela magnifique! J’aime l’idée d’avoir mis des petites branches en haut avec des rideaux, c’est bien pensé et bien disposé dans la salle. J’ai amené mon fils voir le beau coin qui a été aménagé pour nous », proclame Marte Breault, résidente en CHSLD.

« Ça fait un coin intime de détente pour les usagers, c’est vraiment bien », explique Raymonde Blais, bénévole.

Photo dans le nouvel espace vert – De gauche à droite : Jean Marcotte, bénéficiaire, Lucie Brosseau, directrice générale de la Fondation de l’Hôpital de Memphrémagog et Audrey Fontaine, éducatrice spécialisée.

Lucie Brosseau, directrice générale de la Fondation de l’Hôpital de Memphrémagog, annonce que Justine Lacasse se joint à l’équipe de la Fondation de l’Hôpital de Memphrémagog à titre de Coordonnatrice aux communications et au développement philanthropique. Elle succède à Pascale Forand qui a quitté au printemps dernier pour relever de nouveaux défis.

Détentrice d’un Baccalauréat en communications,  Justine est une jeune professionnelle passionnée par le monde des communications et dynamique. Elle a,  entre autres, œuvré pour une Fondation de la région de Montréal.  Elle possède de l’expérience en communications et en marketing, principalement en création de contenus et en gestion de projets. Sa détermination, sa polyvalence et son côté créatif seront des atouts précieux avec la reprise des événements, après une pause obligée (COVID).

« Mon expérience de travail dans une autre fondation m’a permis de découvrir le monde de la philanthropie et de me développer en tant que professionnelle, mais aussi en tant qu’humain », souligne Justine Lacasse.

Bienvenue à Justine!

Un investissement important pour Memphrémagog

Le 16 mai dernier, le bloc opératoire de l’Hôpital de Memphrémagog recevait son premier Mini C-Arm (mini bras en C).

Les sommes recueillis lors d’une précédente campagne majeure ont permis cet investissement totalisant 181 527 $. Les orthopédistes du bloc opératoire de l’Hôpital de Memphrémagog souhaitaient l’acquisition d’un appareil de fluoroscopie mobile de petite taille (Mini C-Arm) pour bonifier l’offre de services aux usagers et augmenter le nombre de chirurgies à Magog, plus spécifiquement celles des mains, des poignets, des clavicules, des pieds et des chevilles. Contrairement au C-Arm de plus grande taille que possède déjà notre bloc opératoire, cet appareil de radiographie de plus petite taille ne nécessite pas la présence d’un technicien pour son utilisation. Le chirurgien peut l’opérer sans soutien technique ce qui accroît grandement l’autonomie des équipes du bloc opératoire.

« Avoir un centre de santé à la fine pointe de la technologie au cœur de notre territoire qui permet à la population de recevoir des soins et des services de santé de proximité est une richesse! C’est vraiment toute la communauté de la MRC de Memphrémagog qui en bénéficie. Vos dons font une grande différence, ici chez nous. Merci à la Fondation de l’Hôpital de Memphrémagog pour cet investissement tant attendu » confie le Dr Yves Arcand, anesthésiste à l’Hôpital de Memphrémagog.

« La Fondation de l’Hôpital de Memphrémagog est extrêmement fière de collaborer à l’amélioration des équipements dédiés au bloc opératoire de notre Hôpital. La présence de cet appareil permettra de rentabiliser davantage les 2 salles du bloc opératoire puisque celles-ci pourront être utilisées en simultané » se réjouit Lucie Brosseau, directrice générale.

Photo de dévoilement du Mini C-Arm  – De gauche à droite : Dre Audrey Pierrat, omnipraticienne et membre du conseil d’administration de la Fondation de l’Hôpital de Memphrémagog, Dr Yves Arcand, anesthésiste à l’Hôpital de Memphrémagog et Lucie Brosseau, directrice générale de la Fondation de l’Hôpital de Memphrémagog.

Une expérience de relaxation immersive pour le personnel

Il est maintenant possible pour les employés et les médecins du Centre hospitalier de Memphrémagog de bénéficier gratuitement de ce nouveau service leur permettant de prendre une pause reposante et énergisante directement sur leur lieu de travail, et ce, 24/7. Ce projet financé entièrement par la Fondation de l’Hôpital de Memphrémagog a pu se réaliser grâce aux dons recueillis lors de la récente campagne de dons doublés « Deux fois plus près ! » en collaboration avec la Caisse Desjardins du Lac-Memphrémagog.

La déco-thérapie a été créé par Sandra Léveillé de l’Atelier de mes pensées. On peut y lire une pensée unique visant à honorer l’engagement des travailleurs de la santé : « Il existe une pure beauté dans l’œuvre engagée de gestes bienveillants et d’êtres résilients. » Ces mots font écho à l’immensité du travail accompli par le personnel depuis le début de la pandémie. Malgré sa petite taille, on dit que le colibri est capable de faire des efforts soutenus et d’accomplir des exploits des plus étonnants.

Un investissement pour la santé et le bien-être du personnel hospitalier

La Fondation de l’Hôpital de Memphrémagog est extrêmement fière de mettre sur pied cette initiative qui s’inscrit dans la nouvelle plateforme dédiée à la santé et au bien-être des employés du CIUSSS de l’Estrie – CHUS.

« Cette cabine de repos permettra aux utilisateurs de s’accorder un moment de détente bien à eux et de déconnecter le temps d’une pause de 25 minutes. Après deux années particulièrement éprouvantes pour le personnel hospitalier, c’est à notre tour de prendre soin de ces personnes aux qualités humaines admirables et de leur témoigner notre reconnaissance » souligne Lucie Brosseau, directrice générale de la Fondation de l’Hôpital.

« Avec la pression exercée actuellement sur le réseau de la santé et des services sociaux, ce projet arrive au bon moment. Prendre soin de sa santé psychologique et physique est essentiel pour bien pouvoir affronter les défis du quotidien. La cabine Recharjme est un moyen qui vient bonifier l’offre de service santé, bien-être. Nous souhaitons permettre à notre personnel, nos gestionnaires et nos médecins de prendre quelques minutes de repos, ce qui ne peut qu’avoir des effets positifs pour nos usagers » témoigne Marilène Lessard, Chef de service – Santé et bien-être, par intérim Coordination des Services de la proximité (DRHCAJ)

La Caisse Desjardins du Lac-Memphrémagog, une collaboration bienveillante

Patrick Gravel, directeur général à la Caisse Desjardins du Lac-Memphrémagog se réjouit de ce service qui gagne en popularité dans le réseau de la santé.

« Chez Desjardins, l’entraide et la bienveillance font partie de nos valeurs. Nous sommes fiers de perpétuer cette volonté dans nos gestes et implications. Sachant à quel point le contexte est difficile, il est impossible de demeurer indifférent devant le dévouement des travailleurs du milieu hospitalier qui sont au cœur de cette crise. Nous espérons sincèrement que le personnel du Centre hospitalier de Memphrémagog utilisera ce service aux bienfaits multiples. »

La cabine est installée au 4e étage du Centre hospitalier de Memphrémagog dans le corridor de l’Hébergement 2.

Photo de la coupe du ruban par Lucie Brosseau, directrice générale de la Fondation de l’Hôpital de Memphrémagog et Patrick Gravel, directeur général de la Caisse Desjardins du Lac-Memphrémagog. Ils sont accompagnés à gauche, de Sandra Léveillé propriétaire de l’Atelier de mes pensées et à droite, de Geneviève Rheault représentante de l’équipe santé et bien-être de la direction des ressources humaines du CIUSSS de L’Estrie – CHUS et de Timothée Régnier cofondateur de Recharjme.

Deux fois plus d’impact grâce à Desjardins et
une énorme vague de gratitude envers le personnel de l’Hôpital!

L’appui majeur de la Caisse Desjardins du Lac-Memphrémagog jumelé à la générosité de la population a permis à la Fondation de l’Hôpital de récolter un montant extraordinaire de 90 420 $ via sa campagne de dons doublés Deux fois plus près. Au moment de faire un don, les donateurs pouvaient également témoigner leur reconnaissance aux travailleuses et travailleurs de la santé par l’envoi d’une carte de souhaits. En tout, ce sont 1147 cartes de souhaits qui ont été distribuées au personnel de la santé!

Extrêmement satisfait et reconnaissant de ce succès, le président de la Fondation, Alan Kezber, mentionne :

C’était notre façon de souligner deux années marquantes, de travail acharné et de sacrifices, pour tout le personnel hospitalier. Ces personnes altruistes protègent et soignent nos proches au quotidien : elles sont admirables.

Patrick Gravel, directeur général à la Caisse Desjardins du Lac-Memphrémagog se réjouit devant cet élan de générosité.

Pour une deuxième année consécutive, la Caisse a doublé tous les dons reçus jusqu’à concurrence de 40 000 $. Je suis touché en constatant à quel point notre communauté est, encore une fois, solidaire et bienveillante. Je remercie toutes les personnes qui ont contribué à ce succès! Sachant à quel point le contexte est difficile, impossible de demeurer indifférent devant le dévouement des travailleurs du milieu hospitalier qui sont au cœur de cette crise.

Investissements
La somme amassée permettra à la Fondation de soutenir les employés en leur offrant un moment de détente bien mérité via l’achat d’une cabine de repos RecharjMe qui sera installée à l’Hôpital dès le début du mois d’avril. Les possibilités de cette cabine sont nombreuses : méditation, sieste énergisante, massage vibrant, luminothérapie, aromathérapie et thermothérapie. La Fondation s’engage également à optimiser certains équipements dédiés au bloc opératoire, dont un nouvel outil de stérilisation qui permettra une plus grande productivité et diminuera les listes d’attente alors que des chirurgies pourront avoir lieu en simultané. En clinique externe, l’ajout d’une 2e salle d’ORL et des équipements permettant des chirurgies du tunnel carpien font aussi partie des prochains investissements effectués par la Fondation.

Alan Kezber, président de la Fondation de l’Hôpital de Memphrémagog, annonce la nomination de Lucie Brosseau au poste de directrice générale. Elle succède à Pascale Gingras qui quitte avec le sentiment du devoir accompli après 8 ans à la tête de l’organisme.

Une relève confiante et motivée

Résidente de Magog, Brosseau possède une très vaste expérience en gouvernance et en gestion. Par le passé, elle a assumé le rôle de directrice générale dans plusieurs entreprises et organisations.

Je suis très enthousiaste et impatiente à l’idée de contribuer et de poursuivre le travail amorcé au cours des dernières années. J’aspire à faire une différence dans ma communauté et ce sera un honneur de faire rayonner la Fondation à travers différents projets. J’entrevois positivement ce nouveau défi qui me permettra de travailler de concert avec le conseil d’administration, les donateurs, le personnel hospitalier, les acteurs-clés du CIUSSSE pour mobiliser notre population autour de projets porteurs de sens.

C’est avec fierté que le président de la Fondation, Alan Kezber, a confirmé l’embauche de Mme Brosseau qu’il dépeint comme
« une personne très humaine, intègre, fonceuse et déterminée. »

Pascale Gingras a amorcé un virage des plus positifs durant ces 8 années en poste. Elle a su être innovante, tisser des liens avec la communauté, développer l’identité notoire de l’organisme et accroître son impact dans la communauté. Les membres du conseil d’administration sont confiants que Mme Brosseau saura poursuivre dans cette même voix et amener la Fondation encore plus loin grâce à son leadership.

Lucie Brosseau, directrice générale à la Fondation de l’Hôpital, entrera en poste le 4 avril prochain.

Notre directrice Pascale Gingras annonce son départ du poste qu’elle occupe depuis 2013.

Bien qu’il se dise attristé de ce départ, Alan Kezber, président du conseil d’administration de la Fondation salue son leadership et son travail acharné pour faire avancer des dossiers parfois difficiles : « Pascale est engagée et nous sommes fiers de tout ce qu’elle a réalisé au cours des dernières années. Sans aucun doute, l’identité notoire de notre organisme est maintenant bien établie dans notre communauté. Nos donateurs se sont grandement diversifiés depuis son entrée en poste. Elle a aussi su amener nos activités-bénéfices à un tout autre niveau. Je pense entre autres à l’Opération des Chefs Desjardins. Elle peut quitter la tête haute. Je la remercie et lui souhaite sincèrement de prendre du temps pour elle. »

Plusieurs accomplissements malgré une fusion marquante
Forte de 8 années à la tête de la fondation hospitalière, Pascale quitte l’organisme avec le sentiment du devoir accompli.

Il s’agit d’une décision personnelle mûrement réfléchie que je prends pour ma famille et moi. Mon départ se fera sur quelques mois afin d’assurer une belle continuité avec la personne qui me succédera.

Le profond bouleversement qui est survenu dans le réseau de la santé en 2015 lors de la fusion des hôpitaux s’est avéré un enjeu de taille pour elle.

Il a pratiquement fallu repartir à zéro pour mobiliser la population, regagner la confiance des donateurs et bâtir des liens avec le CIUSSSE de l’Estrie-CHUS. Si ce processus a été long et pas toujours facile, je peux affirmer que nous avons désormais une relation solide avec nos acolytes du CIUSSSE qui font preuve d’une très grande considération à notre égard. Ils reconnaissent les efforts que nous déployons pour soutenir notre établissement de santé.

Un passage empreint de rencontres enrichissantes
De son côté, Pascale dresse un bilan très positif de son passage au sein de la Fondation de l’Hôpital. Au fil des années, elle est fière d’avoir pu attirer de nouveaux visages au sein du conseil d’administration. D’ailleurs, quitter la grande famille de la Fondation sera le plus difficile pour elle.

J’aurai eu le très grand privilège de côtoyer des gens de cœur, des collaborateurs et des collègues exceptionnels. Je supporterai la Fondation tant que je le pourrai car cela me tient profondément à cœur.

Hier soir, 170 femmes de la région étaient virtuellement réunies pour à la fois célébrer le talent de femmes inspirantes et s’amuser!

Les commentaires sont unanimes : Priscillia Quirion était en feu pour animer cette soirée! Au-delà des festivités et du délicieux repas servi par Restaurant Comme Chez Soi, l’objectif était de soutenir les jeunes de notre communauté et leurs familles. En fin de soirée, c’est avec grande fierté que Claudia Lord de la Banque Nationale a annoncé aux participantes que la somme de 39 240 $ avait été recueillie grâce à leur engagement.

  • Merci à nos partenaires majeurs Kezber, Century 21 Estrie – Agence immobilière, McDonald’s et Sandoz Canada inc.!
  • Merci à nos collaborateurs et bénévoles!
  • Merci à notre in-cro-ya-ble comité organisateur : Minh Tu Nguyen, Caroline Vachon, Dominique Roy, Vicky Lacroix, Jennifer D’Arcy, Marie-Élène Moran Desjarlais.

Finalement, merci à nos invitées créatives, fascinantes et festives dont Geneviève de 123 Zero Déchet, Sandra Léveillé de l’Atelier de mes pensées, l’entraineuse Diane Phaneuf de D-Vert et DJ Julie!

La Fondation est reconnaissante d’avoir reçu un don quelque peu inhabituel de 220 peluches Memphré de la MRC de Memphrémagog qui souhaitait répartir joie et sourires chez les petits de notre communauté.

Les employés du Centre de la protection de la jeunesse de Magog veilleront à distribuer les peluches au sein des jeunes qui reçoivent des services de la protection de la jeunesse ainsi que ceux qui fréquentent le centre de réadaptation. D’autres peluches seront également offertes aux enfants recevant des services du CLSC.  Merci à la MRC de Memphrémagog pour ce geste qui illuminera la vie de ces petits!

Numéro d'enregistrement de l'organisme : 119000529-RR0001 Conception web par Lotus Marketing